VanDrie Group se félicite de l'ouverture du marché chinois aux entreprises étrangères

Après de nombreuses années de pourparlers, la viande de veau néerlandaise pourra bientôt être exportée en direction de la Chine. La visite la semaine dernière de la délégation commerciale menée par le premier ministre néerlandais Mark Rutte et la ministre Carola Schouten (Agriculture, nature et qualité de l'alimentation) a en effet permis de conclure un accord qui devrait être signé avant l'été par les autorités néerlandaise et chinoise. Les exportations réelles dépendront des contrôles d'accès et des audits qui doivent être effectués et qui devraient être finalisés à l'automne 2018.


Le VanDrie Group se félicite de l'ouverture prochaine du marché chinois. L'ambassade néérlandais des Pays-Bas en Chine, le ministère néerlandais de l'Agriculture, de la nature et de la qualité alimentaire (LNV), l'autorité néerlandaise de l'alimentation et des biens de consommation (NVWA) ainsi que l'organe central du secteur de la viande (COV) ont concentré leurs efforts afin de parvenir à ce résultat. « Notre entreprise s'est employée pendant de nombreuses années à ouvrir le marché chinois aux exportations étrangères. Nous remercions toutes les organisations qui nous ont soutenus dans ce sens. Cette ouverture est très importante pour notre entreprise ainsi que pour l'ensemble du secteur néerlandais de la viande de veau », explique Henny Swinkels (directeur Corporate Affairs du VanDrie Group). 

Le VanDrie Group pense que l'ouverture du marché permettra de mettre encore plus en valeur les produits à base de viande de veau. Swinkels : « L'exportation vers la Chine profite autant au marché des sous-produits d'abattage qu'à celui des produits à base de viande de veau. Cet accord nous permet d'exporter de la viande désossée, pour commencer. 

Le marché chinois connaît ces dernières années une très importante augmentation de la consommation de viande stimulée par une prospérité croissante. « Le consommateur chinois recherche des produits en phase avec les normes strictes de sécurité alimentaire. La viande de veau et les sous-produits d'abattage néerlandais répondent à ces normes. La viande de veau correspond parfaitement aux attentes et à la sensibilité gustative du consommateur chinois », ajoute Henny Swinkels.



  • Le site utilise les cookies
  • Masquer cette notification