Prévention des épizooties

Notre objectif 

La prévention des maladies est cruciale pour les élevages de veaux. Elle contribue à la bonne santé des animaux et permet aussi de réduire l'usage d'antibiotiques. À tous les niveaux de sa chaîne de production, le VanDrie Group s'engage au profit de la santé animale et de la prévention des maladies.  

Si le veau connaît un bon départ dans l'exploitation laitière, sa santé ne fera qu'en bénéficier dans l'élevage de veaux. Nous achetons en effet des veaux que le producteur laitier ne peut pas utiliser pour remplacer son cheptel. Les veaux naissent sans anticorps et avec un faible système immunitaire. Leur système immunitaire se développe lentement. Le premier lait qu'une vache donne après avoir vêlé, appelé colostrum, est particulièrement important pour le jeune veau. Le colostrum contient de nombreux anticorps (immunoglobulines), du fer et de la vitamine A. Par ailleurs, une bonne hygiène - en particulier assurer la propreté des étables et des abreuvoirs - est essentielle pour prévenir les maladies animales. Suffisamment de colostrum et une bonne hygiène pendant la période où le veau reste dans l'exploitation laitière permettent un développement optimal du système immunitaire, ce qui contribue à une bonne santé animale dans l'élevage de veaux. Nous voulons encore améliorer la collaboration avec les exploitations laitières pour obtenir de meilleurs résultats au sein de notre propre filière.

Notre méthode de travail

Nous veillons à la qualité des conditions de transport(link naar issue verantwoord transport), de l'hébergement, des soins et de l'alimentation. Nous acheminons des veaux en bonne santé vers les élevages, et accordons une attention toute spéciale à la santé du nombril, au poids et aux selles. Un nombril en bonne santé permet d'éviter les abcès au ventre et les inflammations articulaires. Les inflammations réduisent les défenses immunitaires, freinent la croissance et augmentent les risques de diarrhée. Chez le veau, la diarrhée peut notamment entraîner des lésions du système intestinal, favorisant d'autres infections. 

Nos veaux peuvent se déplacer librement en groupes, les étables sont ventilées et il y a suffisamment de lumière naturelle. Pour garantir la santé de nos veaux, nous leur proposons une alimentation variée. En plus du lait d'allaitement spécial, ils sont nourris avec des aliments concentrés riches en fibres, à raison d'un minimum de 200 g par jour jusqu'à la quinzième semaine, et d'un minimum de 500 g par jour à partir de la quinzième semaine. Au moins 10 % de cette ration sèche riche en fibres se compose de fibres longues (paille). Ces fibres devant être longtemps mâchées et ruminées, elles stimulent la digestion, contribuent à encourager un comportement instinctif des veaux et aident à prévenir l'anémie.

Nos éleveurs de veaux travaillent en étroite collaboration avec des vétérinaires spécialisés. Ils conçoivent ensemble des plans de santé mis en place dans l'exploitation. Ces plans leur permettent de suivre les résultats et de prendre activement des mesures en rapport avec la santé animale et la gestion de l'élevage de veaux. 

  • Le site utilise les cookies
  • Masquer cette notification